La nouvelle Bombe de Shaka Ponk

Publié le par PF

La nouvelle Bombe de Shaka Ponk

 

Shaka Ponk sort aujourd'hui son album "The White Pixel Ape", au sous-titre "Smoking isolate to keep in shape" (fumer dans son coin pour garder la forme).

 

Après The Geeks and the Jerkin' Socks, sorti en 2011, l'album qui aura propulsé Shaka Ponk au rang de rock stars françaises cet album était pour le moins très attendu.

Dans des tons très pop-rock, "The White Pixel Ape" rappelle le style des 2 premiers albums peu connus, en y ajoutant une maturité musicale et l'expérience acquise lors du troisième.


Lors de la sortie du premier single "Wanna Get Free", on a pu lire et ressentir dans les commentaires du clip, sur Youtube, des fans de Shaka Ponk terrifiés à l'écoute de la musicalité électronique.
 

Pas de panique : "The White Pixel Ape" ne penche pas spécialement vers un style électro pré-dominant.
 

Le nouvel album est extrêmement diversifié, certains titres tombent à certains moments dans du hard rock, alors que d'autres font prédominer une mélodie dansante électro et funky, certains rajoutant une touche de rap, et tout cela parfois au sein d'un même morceau.
 

La qualité de cet album repose sur le fait que jamais Shaka Ponk n'a fait un album aussi délirant, et pourtant musicalement ils n'ont jamais autant recherchés, élaborés leurs morceaux.
L'album s'ouvre sur "Lucky Girl" le futur single, morceau punchy, vient ensuite le single "Wanna get free". Le 3ème titre "Monkey on the Wall" et le 4ème "Scarify" sont des ballades electro rock très réussies.

Puis on rentre dans le sérieux avec le survitaminé "black listed", riff hard rock et rap au milieu, pas loin des "Rage Against" ou de "Bodycount", tout en gardant la patte Shaka Ponk. Gros coup de coeur pour le 6eme morceau "An Eloquent", quand au 7ème "Wotz Going On" c’est taillé pour la scène.


"Story O' my LF" est un des bijoux de cet album, l'atmosphère y est totalement décalé, avec un trombone de fond clownesque, et un chant allant, dans les graves et les aiguës, ponctué de sessions rap.

Vient ensuite "Gimme guitarra" morceau rock décalé excellent.

"Last Alone" le 11ème titre est une balade entêtante et on redémarre ensuite avec le très rock "Heal Kill Me", pour finir l'album sur "6xlove", dont le chant collégial et les riffs de guitare donnent une intensité "épique".
 

En conclusion,cet album est une bombe d'inventivité et de maitrise, qui en fait déjà l'un des albums de cette année.

>> Shaka Ponk - Lucky Girl >>

═════════════════════════════

═════════════════════════════

═════════════════════════════

Vos Commentaires :