HOUSE OF CARDS (Saison 1 et 2)

Publié le par OP

HOUSE OF CARDS (Saison 1 et 2)

House of Cards est le remake d’une minisérie anglaise diffusée dans les années 90 et elle-même adaptée d’un roman de Michael Dobbs « The House of Cards », inspiré par Margaret Thatcher.

HOUSE OF CARDS (Saison 1 et 2)

C’est la première série de Netflix, le leader de la VOD (Vidéo à la demande) aux Etats-Unis. Autre fait marquant, c’est la première fois qu’un diffuseur met d’un coup à disposition de ses abonnés l’ensemble des épisodes d’une saison.

On y suit Franck Underwood (Kevin Spacey), homme politique, démocrate et leader de la majoriré à la chambre des représentants à Washington. Il apprend que le poste de Secrétaire d’Etat que lui avait promis le nouveau Président Garrett Walker, le candidat qu’il a soutenu, a été donné à un autre.
Furieux et humilié, il débute un véritable jeu de massacre politique pour parvenir à ses fins et décide de ruiner la carrière de tous ceux qui lui ont fait du tort.

Manipulations, trahisons, luttes de pouvoir, … Bienvenue dans House of Cards. Dès la 1ère minute, le ton est donné, un dialogue face caméra, un meurtre!?! Franck Underwood manipule, ment, calcule, joue, bluffe, trompe. Il est cynique, amoral, détestable, sournois, diabolique, sans remords. Un vrai "Son of a bitch", quoi !!

Franck Underwood fait tomber des têtes, salit les réputations à base d’intrigues et de complots (notamment avec l’aide d’une jeune journaliste, Zoé Barnes, interprétée par Kate Mara).

HOUSE OF CARDS (Saison 1 et 2)

Il est formidablement épaulé par son épouse, Claire Underwood, magnifiquement interprétée par Robin Wright, froide, très classe, aussi ambitieuse que son mari, mais beaucoup plus ambigüe et énigmatique.

La relation de couple des Underwood est d’ailleurs une des réussites de la série.

House of Cards, ou plutôt Kevin Spacey, ne dévoile que le côté sombre de la politique. Le personnage se tourne d’ailleurs régulièrement vers la caméra, et donc le spectateur, pour en expliquer ses rouages non sans un certain cynisme et une certaine ironie. C’est donc une vision pessimiste de la politique que nous avons ici : tout n’est que tricheries, seuls les intérêts personnels comptent, la corruption est présente à tous les niveaux (politiques, journalistes). Finalement, est ce bien de la fiction?

HOUSE OF CARDS (Saison 1 et 2)

House of Cards est un thriller politique. Pas étonnant lorsque l’on sait que David FincherSeven », « Zodiac ») produit la série et en a réalisé les 2 premiers épisodes.
La réalisation et la mise en scène de Fincher sont d’ailleurs parfaites. On sent que les plans et le cadrage ont été travaillés et qu’il sait utiliser le travelling. Il a lancé la série de main de maître et laissé son empreinte tout au long de la première saison.

Si on ajoute des dialogues brillants et des seconds rôles qui remplissent parfaitement leur job (en particulier Corey Stoll dans le rôle de Patrick Russo - député de Pennsylvanie manipulé par Franck Underwood et Michael Kelly dans celui de Doug Stamper, chef de cabinet de Franck Underwood et peut-être le seul à avoir un peu d’humanité !!), on obtient une des meilleures séries de l’année 2013.

HOUSE OF CARDS (Saison 1 et 2)

Le coffret DVD de la Saison 1 est déjà disponible et la saison 2, accessible sur Netflix depuis Février, sera diffusée à partir du Jeudi 14 Mars sur Canal Plus.

- House of Cards - Season 2 - Teaser Trailer - Netflix - HD -

═════════════════════════════

═════════════════════════════

═════════════════════════════

Vos Commentaires :