300 Naissance d'un Empire (la critique)

Publié le par PF

300 Naissance d'un Empire (la critique)

Lorsque le projet de donner une suite à 300, a commencé à faire parler de lui, tout le monde était dubitatif.

300 Naissance d'un Empire (la critique)

Il faut dire que le premier film réalisé par Zack Snyder avait été une telle claque visuelle, on pouvait raisonnablement douter du bien fondé d'un tel projet.

Le fait de savoir que ce serait Noam Murro ,réalisateur d'un seul film (Smart People) qui allait être aux manettes ne rassurait pas non plus.

Pourtant, à l'heure où j'écris ces lignes, 300 La Naissance d'un Empire casse la baraque au box office américain.

Alors qu'en est t'il de cette suite, qui n'en est pas une, puisque l'action se situe en même temps que le premier ? Tout de suite, évacuons les sujets qui fâchent. Oui on ne ressent pas la claque du premier qui était rappelons-le, vraiment précurseur, donc c’est normal.

300 Naissance d'un Empire (la critique)

Oui c’est extrêmement violent, mais on sait ce qu'on va voir. On peut d'ailleurs tiquer sur l'interdiction 'moins de 12 ans' un peu légère, mais de toute façon dans une société où des mômes de 8 ans jouent à "GTA" je pense que c’est plus le devoir des parents de surveiller les activités culturelles de leurs enfants.
Une fois ces sujets évacués, laissons nous aller à ce formidable moment qu'on passe à la vision du film. Si le scénario n’est pas le point fort, on note une progression scénaristique vers le péplum évidente.

L’interaction entre les personnages quasi inexistantes dans le premier, est là bien réelle.

Le point fort du film, et c’est une évidence, se trouve dans sa réalisation.

Plans séquences osés, utilisation des codes de jeu vidéo (nombreux ralentis et accélérés), jeu de l'espace dans les zooms tout y passe et nous laisse sans répit pensant 1h46.

La photo sert également une réalisation, qui en s'inspirant du premier opus va encore plus loin, tirant partie également de l’environnement maritime, qui dans ce film est le lieu principal des batailles .

Pour résumer une réalisation exceptionnelle qui va transcender celle du premier film.

300 Naissance d'un Empire (la critique)

Autre point fort du film,la "méchante", Eva Green livre ici une performance excellente.

Vipère dans les échanges verbaux, elle se transforme en dragon lors des scènes de combats, où elle livre une prestation physique incroyable.

Sullivan Stapleton ,est moins charismatique que Gérard Butler ,mais cela permet au film d'être moins centré sur un seul comme, comme c'était le cas dans 300.

Dernière précision, depuis Gravity jamais la 3D n'aura été aussi bien employée dans un film .

En résumé 300 la Naissance d'une Nation remplit pleinement son contrat et on vous le conseille.

300 Naissance d'un Empire (la critique)

═════════════════════════════

═════════════════════════════

═════════════════════════════

Vos Commentaires :

Film streaming 14/05/2014 20:38

Si on suit les standards de la représentation royale chez les Perses achéménides, oui, aussi.